J'avais cru atteindre le fond avec le dépot de projets de l'Agence Nationale pour la Recherche... et bien non, il y a pire: le dépot web des projets CNRS...

Déjà dès le départ, ca a mal commencé: comme c'était la première fois que j'y allais, je suis allé à la page "Créer un identifiant"... Mais là, ce machin m'a répondu que mon email était déjà connu.

Bonne nouvelle me dis-je dans un soupir de contentement: ils avaient du recouper avec l'interface par laquelle j'entre mes fiches d'activités annuelles, mes rapports à deux et quatre ans. Soit, donc je tente mes mots de passe usuels: bloqué. Air dépité... Donc je vais sur la page qui permet de retrouver mon mot de passe. Mais là, l'email ne suffit pas: il faut un identifiant. Sauf que l'identifiant en question, je ne le connaissais pas. J'ai donc essayé tous mes identifiants usuels (diminutif, nom, nom_prenom, première lettre du prenom nom, le même en sens inverse, prenom.nom, nom.prenom etc...) et aucun ne marchait. Donc j'ai du me recréer un identifiant avec une autre adresse email: et là ca marche... Déjà ca m'a un peu donné comme une mauvaise impression.

Ensuite je remplis le projet, j'upload le fichier qui va bien... et je vois qu'on me demande le nombre total d'hommes mois... Je sors un odre de grandeur raisonnable pour un projet étalé sur 4 équipes et impliquant une bonne demi douzaine de personnes. Et je passe sur "Ajouter des partenaires".

Et là, c'est Alice de l'autre coté du miroir: je passe une bonne grosse demi heure à remplir les formulaires correspondants à chaque partenaire pour réaliser que, d'une part on me redemande un nombre d'heures mois (donc je ne sais plus si le précédent c'est pour moi où le total... donc abime de perplexité et vérification des additions. Mais en plus lorsque j'ai tout fini et que je demande la liste des partenaires pour relire, je tombe sur un formulaire de recherche! Avouez que c'est étrange quand même. Genre tu vas au resto, tu demandes le menu, on te tends un iPad avec un formulaire Web! Si si c'est possible... Mais là où c'est encore plus fort, c'est que quand tu remplis ledit formulaire avec les données que tu viens consciencieusement de saisir, ben ca te renvoie "Aucun résultat obtenu"! Genre dans le même resto, tu demandes un truc que tu vois à la table d'a coté, et on te répond "Désolé, y'a rien à manger"...

Je retente donc de saisir un des partenaires en me disant que j'ai loupé un click quelque part et que donc, comme dirait le général, que "la vieillesse est un naufrage"... Et là, ploutch, ca refait pareil. Après une nouvelle grosse demi-heure perdue, je clique donc sur le formulaire de demande d'assistance pour signaler ces divers dysfonctionnements... Puis je reviens à mon machin et je le valide, un peu désespéré quand même. Et là, j'ai l'idée de cliquer sur "Résumé du projet"... Et pouf, comme par miracle apparaissent mes partenaires. Sauf que évidemment je ne peux plus rien changer donc si j'avais mis "George Bush Jr." ou "Madonna" pour tester, ça serait arrivé sur les écrans des évaluateurs! Là j'ai franchement pas compris...

Bref, pourquoi est ce que ils ne se contenent pas de nous demander de rajouter les partenaires simplement, par un petit formulaire comme pour les mots clé... Et pourquoi cette manie de compter les heures à l'échelle de l'individu ? A l'échelle d'un projet ANR ou ERC, je peux comprendre mais qu'il faudrait qu'on m'explique la pertinence pour un budget de 5 k€ servant à financer quelques réunions... Qu'on nous demande un petit compte rendu à la fin pour vérifier qu'on a bien travaillé soit, mais là... à quoi ça sert? Y'a les noms des gens impliqués: il suffit de vérifier ce qu'ils font.

Et encore, je ne vous ai pas parlé des formulaires et de leurs multiples cases (heureusement pas toutes obligatoires). Ca me rappelle le jour où un collègue qui travaille dans le service informatique d'une université française m'a expliqué que le moindre achat devait être positionné, item par item dans un espace de N>>1 dimensions pour pouvoir faire de la comptabilité analytique! Et donc, apparemment, quand on commande de la papeterie, il faut le faire pour chaque boite de crayon, chaque boite de trombone, chaque palette de rames de papier, service par service! Il parait aussi que la version précédente du système ne gérait pas les missions, chose un peu génante dans notre métier.

Bref, je suis de plus en plus convaincu qu'on est vraiment dans une logique de soviétisation: il faut remplir des cases, peu importe si cela ne correspond à aucune réalité! De toutes façon personne ne va aller retracer les choses à ce niveau car d'une part cela ne sert à rien mais en plus je suis convaincu que l'organisme n'a même plus les ressources humaines pour analyser tout cela à ce degré de finesse. 

bureaucracy