Suite aux élections régionales et à la nouvelle progression du Front National, mon ancien colocataire m'a mis au défi d'écrire un argumentaire compréhensible contre le Front National. Quelque chose de simple et compréhensible qui ne soit pas le discours habituel genre "Le FN c'est la haine" qu'on nous a servi les 30 dernières années. Soyons clair: je ne suis pas dupe de la débiabolisation de ce groupuscule néo-fasciste mais force est de contacter que l'argumentaire moral ne prends plus.

En parallèle, Dany Boon a eu la bonne idée d'appeler sur Facebook les gens du Nord, ses "biloutes" comme il les appelle à réfléchir avant de voter. Sauf que Dany, il leur a pas expliqué pourquoi. Ca devait lui sembler évident mais quand on voit la volée de bois vert qu'il s'est pris, je ne suis pas sur que son message ait porté. En gros, l'argumentaire de base qui lui est revenu dans la tronche c'est "ras-le-bol de la gauche et avant ras-le-bol de la droite et encore avant ras-le-bol de la gauche etc... Pas un pour remplacer l'autre, donc hop le peuple essaie qqchose de nouveau. Et si ça ne marche pas, pas si grave, de toute façon ça ne marchait pas avec les autres avant..."

Je dois dire qu'en lisant ça et d'autres commentaires dans le même style, je me suis dit qu'il était temps de relever le défi de Lionel: expliquer simplement pourquoi le vote FN c'est une énoooorme connerie. Vous verrez, c'est simple...

En fait, le FN n'a pas de solution miracle à la stagnation de la croissance qui provient de facteurs comme le manque d'investissement dans les entreprises (pour faire court, les patrons ont "roupillé" sur leurs lauriers des 30 glorieuses) et la limitation des ressources naturelles (la fameuse "crise du pétrole" ca veut dire moins d'énergie par personne dans nos pays et donc moins de croissance). Le FN n'a rien, mais alors rien du tout, comme solution pour changer cela ni même pour en limiter les effets.

images

En fait, ils s'en foutent: ils veulent juste le pouvoir. Et comme ils sont prêts à tout pour garder le pouvoir une fois qu'il l'auront obtenu, ils renfermeront le pays sur lui même pour dissimuler leur échec: au moins là dessus, ils ont annoncé la couleur...

Et là est la différence avec les autres partis: eux ne veulent pas franchir cette ligne rouge.

Seulement voila, nous ne pouvons pas vivre sans l'extérieur du pays. Je vais donner un exemple simple: pour 100 € dépensés dans l'éducation nationale, dans la police, dans l'armée, dans les routes, seulement 80 € viennent des impôts et taxes. Le reste, il est emprunté.

Qui prête à la France?

Plein plein de gens: des retraités un peu partout dans le monde, des gens qui gagnent assez leur vie pour prendre par exemple un contrat d'assurance vie auprès de leur banque (ca fait beaucoup de monde: 24 millions en France dont moi). Bien sur, tous ces gens ne prêtent pas en direct à la France: ils passent par des placements que leurs proposent leur banques. Et ca marche parce que la France est un pays solide et économiquement plutôt performant (si si comparé à plein d'autres) et donc tout le monde se dit qu'il va récupérer ses billes. Donc en gros: plein de gens prêtent à l'Etat et aux entreprises françaises, ca leur rapporte un petit intérêt, en France ca fait tourner la machine et tout le monde est content.

Vous me suivez toujours ?

Bon, alors imaginez ce qui se passe sur le FN est sur le point d'arriver au pouvoir, si cela devient crédible...

1141626_grece-2016-vers-la-fin-de-la-recession-web-021241796446

Toute la planète est persuadée que la France plongera économiquement, et donc que tot ou tard, elle ne pourra plus faire face à ses échéances. En plus, il y a un précédent: c'est la Grèce... Marine Le Pen pourra aller danser en tutu rose à Wall Street et frapper à la porte de tous les retraités allemands, ca ne les rassurera pas! Alors que feront les banques et les "investisseurs" ?

Et bien, elles retireront leurs billes tout simplement. Elles bougeront le pognon de leurs clients ailleurs qu'en France.

De toutes façon, les plus avisés le demanderont avant même le résultat de l'élection: dans le plus grand silence, avant même l'élection probable du FN, des dizaines voire des centaines milliards d'euros vont changer d'affectation. Vous voyez ce que ca représente ?

La République Française devra alors emprunter à un taux plus élevé, mais cela plombera les finances de l'Etat vu qu'il faudra bien rembourser ces nouveau emprunts... On coupera alors dans les dépenses sociales (comme cela a été fait en Grèce) puis dans toutes les dépenses. On baissera le salaire des fonctionnaires: ça a été fait en Espagne (-20% en 2008) et je vous laisse imaginer comment la sécurité sera assurée quand les policiers verront leur salaire amputé...

Concrètement, les gens consommeront moins vu qu'ils verront leurs allocations baisser et qu'on leur demandera de payer plus cher les services publics (si vous êtes étudiant, bonjour la hausse des droits d'inscription, si vous êtes retraité, fini les aides et les coups de pouce aux retraites). Ca sera la même chason pour les entreprises moyennes qui manqueront de capitaux et ne pourront plus se financer, donc se développer. Faute d'investissement, l'économie ralentira, le chômage grimpera et cela donnera encore moins confiance aux investisseurs... Ca s'appelle un cercle vicieux... et je ne parle même pas de ce qui se passerait si on sortait de l'Euro.

A la fin, les gens qui ont du capital et un travail exportable seront partis et ceux qui n'ont ni capital, ni compétences vendables à l'étranger verront le pays s'enfoncer de plus en plus... un peu comme le Titanic mais avec eux dedans! Sauf que là, ils auront vraiment de l'eau jusqu'au cou.

Vous ne me croyez pas? Ben il se trouve que j'ai voyagé du fait de mon travail... j'ai vu l'Argentine plonger en 2001 et en 2003 j'ai vu un collègue argentin prof d'université s'installer en France parce que ce n'était plus tenable. En 2007, j'ai entendu un Serbe qui préparait un doctorat au Portugal me raconter comment tous les jeunes de sa génération s'étaient barrés de leur pays à cause du pouvoir nationaliste de Milosévic... Ils ne sont pas revenus depuis.

090304nipriot_6-1236355592619183001

C'est la dure réalité mais dans le monde d'aujourd'hui, quand un pays prends de mauvaises décision, il le paye "cash"... et cela peut faire autant de dégats qu'une petite guerre: demandez aux grecs s'ils sont heureux... Marine Le Pen aura beau fait de tempéter contre le complot mondial, la finance internationale et foutre tous ses opposants en tôle, ca sera le naufrage et vous savez quoi, personne dans le Monde ne se bougera le cul car il y a de bien plus gros problèmes à régler.

Le reste du monde laissera donc la France devenir 30% moins riche qu'elle ne l'est actuellement jusqu'à ce que Marine, Marion et quelques autres soient virés par une élection ou terminent pendus avec leurs tripes place de la Concorde. Beaucoup de dirigeants économiques et politiques y trouveront leur compte: ca fera de la concurrence en moins au plan économique, et surtout, ce pays si fier de lui sera ramené à son poids démographique à l'échelle du Monde et enfin ne fera plus chier. Voila le scénario assez réaliste de l'accession au pouvoir du Front National et des années qui suivront.

C'est vraiment cela que vous voulez ? Moi pas.